Présentation
Cauvignac est située dans :
- Le canton de GRIGNOLS
- L'Arrondissement de LANGON

Elle fait partie :
- de la CdC du Bazadais
- du Pays des Landes de Gascogne

Population : 169 Habitants (2013)

Superficie : 5,5 km2

Altitude : de 59 à 152 mètres
Communes limitrophes :
    - Sigalens (N)
    - Grignols (E)
    - Masseilles (S-E)
    - Marions (S)
    - Sendets (O-N-O)


Mairie


Eglise


Monument aux morts


Géolocalisation
Histoire
Le petit village de Cauvignac est occupé depuis l’Antiquité. La mise au jour de pièces romaines ainsi que la découverte des traces d’une villa, attestent l’ancienneté de la localité. Dominant la vallée du Lysos, couverte de bois et dont les coteaux sont cultivés, l’église Saint-Aignan est le noyau du village médiéval. Elle se situe désormais à plus de deux kilomètres du bourg actuel, constitué tardivement autour d’un carrefour, sur la route de Grignols à Auros.

À l’époque de la Révolution française, au moment où la commune se forme par la fusion des paroisses de Saint-Aignan-de-Cauvignac et de Magnac, Cauvignac est peuplé de nombreux artisans : potiers, tuiliers, forgerons, tisserands, charpentiers, tonneliers, sabotiers, tailleurs de pierre et tailleurs d’habits.
Église Saint-Aignan
Entourée du cimetière communal, l’église Saint-Aignan de Cauvignac date de l’époque romane.

De cette période, elle conserve son abside principale et une absidiole où est logée la sacristie. Un porche est ajouté au XVIIe siècle ; sur la porte est gravée l’inscription « 1681 ».

L’édifice est remanié au XVIIIe siècle par l’ouverture, au sud, d’une porte dont la hauteur répond aux exigences liturgiques ; il s’agit alors de faire passer un dais les jours de procession. Il est également doté d’une cloche fondue en 1783.

Effondré en 1955, le clocher est reconstruit avec ses propres pierres noyées dans du béton.

La salle de loisirs

Les manifestations :

  • Belotte
  • Loto
  • Repas